Pastel la revue : Bienvenue

Le comité de rédaction, soucieux d’améliorer les contenus, la présentation et la diffusion de la revue serait heureux de pouvoir recueillir vos remarques afin de mieux répondre à vos attentes. Vous pouvez nous faire part de vos suggestions, critiques, avis… à l’adresse indiquée ci-dessous 

  Nous écrire : pastellarevue@ac-toulouse.fr

Pastel n° 8

Le nouveau numéro de la revue académiquePASTELvient de paraître. Après les valeurs de la République, thème développé l’an dernier, cette nouvelle publication  a pour sujet : « Enseigner l’histoire et la géographie, une singularité française ? ». Vous pouvez télécharger l’intégralité du numéro à l’adresse suivante :http://cache.media.education.gouv.fr/file/09/06/7/PASTEL8-2017_820067.pdf

Pastel n° 7

De l'exemplarité des valeurs aux valeurs de l'exemplarité...

Au-delà de l'alternance histoire-géographie qui guide la politique éditoriale de la revue PASTEL, la rédaction a souhaité consacrer ce septième numéro à un thème qui, à ses yeux, relevait de l'évidence. En effet, après les attentats de janvier et de novembre 2015, après une année scolaire qui aura vu la mise en place de l'enseignement moral et civique, dans la dynamique du plan de mobilisation de l'École pour les valeurs de la République, nous avons donc décidé de choisir comme thème : « Enseigner la République, transmettre ses valeurs ».

Couverture Pastel 2016Comme pour les numéros précédents, PASTEL a tout d'abord voulu offrir un outil à disposition des professeurs.

Fidèle à la tradition des parutions antérieures, l'architecture de ce nouveau numéro repose sur des contributions où se conjuguent les approches didactiques, culturelles et intellectuelles pour mieux appréhender une problématique qui est aujourd'hui l'objet de débats engagés et dont les déclinaisons pédagogiques offrent un large champ des possibles.


De grands spécialistes de la question nous ont fait l'honneur d'apporter leur éclairage et leur expertise en dépit de nombreuses sollicitations en cette année si particulière.

De Jean Baubérot à Laurence Loeffel, en passant par Benoît Falaise, Jean-Michel Ducomte, Olivier Loubes et Vincent Duclert, tous ont accepté de collaborer à la réalisation de ce numéro exceptionnel.


Nous avons également innové en ouvrant nos colonnes aux services éducatifs, partenaires importants de nombreux projets pédagogiques, afin qu'ils nous proposent, à travers un document patrimonial, une approche originale de la question républicaine.


Dans ce même registre, nous avons sollicité le réseau CANOPE afin de pouvoir disposer d'un état des lieux actualisé quant aux ressources disponibles autour d'un thème où les productions se comptent aujourd'hui par centaines.


Comme l'écrit et l'analyse si bien notre grand témoin, Vincent Duclert, « L'École est, et sera, en première ligne, avec fermeté, discernement et pédagogie, pour répondre au défi républicain, parce que c'est son identité et sa mission profonde. École et République sont indissociables. Elles doivent le rester. » Et Vincent Duclert de rappeler que, « L'enseignement des valeurs de la République tel qu'il apparaît dans cette politique de mobilisation de l'École ne propose pas un catéchisme républicain ou un ensemble de préceptes abstraits. Il contient des recommandations de mise en oeuvre qui aspirent à démontrer que ces valeurs sont vivantes, allant jusqu'à suggérer que leur raison même est d'être vivantes, incarnées dans les personnes et les citoyens, dans la société, dans l'État et bien sûr dans l'École ».


Tel est bien l'objectif majeur dévolu à ce numéro : traduire dans le concret des pratiques pédagogiques le sens, l'actualité et
les enjeux des valeurs de la République. À ce titre, nous avons fait le choix d'accorder une large place à la laïcité tant les débats
autour de cette question sont nombreux.


Fidèle à sa politique éditoriale, PASTEL a ouvert ses colonnes à diverses sensibilités et à diverses approches. Les contributions proposées à votre réflexion n'engagent que leurs auteurs mais elles offrent, sinon le privilège, du moins la possibilité de marquer un temps de pause nécessaire, un temps de réflexion indispensable autour d'une interrogation centrale qui questionne le sens même de l'École.

Bien au-delà de la formule « Si la République a fait l'École, aujourd'hui c'est l'École qui fait la République », il nous faut en réalité nous positionner autour d'une démarche beaucoup plus distanciée et complexe qui s'organise et se structure autour d'une exigence qui nous oblige, chacun et tous : l'exemplarité du fonctionnaire quels que soient son statut, son titre, ses diplômes et le poste qu'il occupe. C'est bien lui, d'abord et surtout, qui incarne et peut transmettre les valeurs de la République aux yeux des élèves qui lui sont confiés.

Pour la rédaction de PASTEL
François Icher, Inspecteur d'académie, Inspecteur pédagogique régional d'histoire-géographie
Référent académique mémoire, défense et citoyenneté

Pastel n°6

 

 

Les numéros en ligne 

 

 

Modifier le commentaire 

par J CHRISTOPHE SANCHEZ le 07 oct. 2017 à 12:13

haut de page