En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Pastel la revue

Pastel n°6 - Enseigner les espaces maritimes : nouveaux horizons

Par JEAN-CHRISTOPHE SANCHEZ, publié le lundi 14 septembre 2015 16:37 - Mis à jour le lundi 14 septembre 2015 16:42

Les géographes français et la mer

L'évolution de la place et de la conception des espaces maritimes dans la géographie scolaire

Toulouse, une ville "entre deux mers"

Observer avec les SIG

Les réfugiés climatiques

Des océans de plastisque : web documentaire et pratiques pédagogiques

 

 

 

Respectant l’alternance histoire-géographie qui guide la politique éditoriale de la revue PASTEL, cette nouvelle livraison s’inscrit à la suite d’un numéro dédié à la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale. Parmi une liste de choix possibles, la rédaction a décidé de consacrer ce sixième numéro à un thème qui, à ses yeux, méritait d’être mis en avant, sinon en valeur, auprès du monde enseignant.

En choisissant «l’enseignement des espaces maritimes», PASTEL a tout d’abord souhaité, comme pour les numéros et les thèmes précédents, offrir un outil à disposition des enseignants. Fidèle à la tradition des parutions antérieures, l’ architecture de ce nouveau numéro repose sur des contributions où se conjuguent les approches pédagogiques, didactiques, culturelles et intellectuelles pour mieux appréhender ces «nouveaux horizons» offerts par un objet d’étude singulier, aux enjeux longtemps sous-estimés dans nos réflexions et pratiques professionnelles.

Comme l’écrit et l’analyse si bien notre grand témoin, Tristan Lecoq, «Enseigner la mer, c’est un ensemble de questions, d’épreuves et d’ouverture aux techniques les plus contemporaines et, par là-même, la preuve d’une didactique rénovée de la géographie de la mer et d’une pédagogie efficace, moderne, opérationnelle». Et Tristan Lecoq de rappeler que, loin de se limiter à la seule dimension géographique, cet enseignement permet d’approcher et de faire découvrir à nos élèves «la profondeur temporelle et la permanence de la mer dans notre longue histoire, pour la France dans le monde».

Les diverses contributions qui composent l’identité de ce nouveau numéro reflètent ainsi un véritable «parcours de la mer» à l’Ecole, en géographie comme en histoire, mais aussi en éducation morale et civique sans oublier, à l’image des arts plastiques ou du monde des lettres, nombre de disciplines qui peuvent convoquer la mer comme cadre pertinent d’un moment d’enseignement.

Espaces privilégiés qui deviennent des territoires de mondialisation, les espaces maritimes doivent être aujourd’hui abordés dans la complexité de leur organisation visible ou invisible. Nous sommes bien ici au centre des préoccupations de l’enseignement de nos disciplines qui nous invite à adopter une posture de décryptage du monde plutôt que d’accumulations gratuites de savoirs. Entre histoire et géographie, enseigner la mer, c’est enseigner le monde.

Pour la rédaction de PASTEL

François Icher
Inspecteur d’académie
Inspecteur pédagogique régional d’histoire-géographie.

Pièces jointes

À télécharger

 / 1
Catégories
  • Géographie