En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Usages pédagogiques

Travailler l'écriture et sa correction avec l'ENT

Publié le dimanche 23 juin 2013 07:46 - Mis à jour le mercredi 11 septembre 2013 11:20

Rédiger et corriger avec l'ENT, travail du brouillon.

 

Il est possible avec l'ENT de parvenir à un travail très abouti de la correction individuelle d'une production écrite:

Procédure:

  • Confier à chaque élève un sujet d'article défini en fonction de la progression. Leur faire commencer le travail en demi-classe, en salle informatique. Remarque: Il vaut mieux que le sujet soit bien cerné et que l"ensemble des sujets ait une cohérence, par exemple un ensemble de règles d'orthographe connues depuis longtemps, et pas encore automatisées pour tous.
  • Leur donner le statut de rédacteur, et être gestionnaire ou modérateur de la rubrique choisie.
  • Valider les articles satisfaisants, de préférence avec un affichage de liste de format puce, qui fait apparaître le nom de l'auteur.
  • Pour les articles qui demandent des corrections, envoyer un message individuel à chacun des élèves concernés, en détaillant les corrections attendues ou les conseils d'amélioration; valider l'article, puis le modifier immédiatement et le mettre en brouillon, afin que l'élève puisse le rectifier.
  • Poursuivre ce travail le temps nécessaire, mais fixer une date butoir. Ce sont les élèves en difficulté auxquels il faudra consacrer le plus de temps, mais c'est là l'intérêt de cette démarche. Pour certains, il est utile de leur envoyer en pièce jointe une copie d'écran annotée de leur article.

Remarques:

  • Attention au titre des messages: inclure le nom de l'élève dans le titre pour pouvoir ensuite les distinguer dans la messagerie.
  • En classe, suivre régulièrement le projet en faisant apparaître la liste des articles validés, et en projetant quelques articles pour illustrer les remarques qui peuvent être utiles à plusieurs, et amener chacun à lire les articles publiés.
  • Pour les quelques élèves qui ne disposent pas d'internet, s'assurer qu'ils puissent faire leur travail au collège.
  • En fin de projet, leur proposer une publication pérenne et élargie à tout le collège (on a travaillé dans la rubrique classe), et leur montrer comment dupliquer un article.

Intérêt

Ce travail permet d'amener les élèves à de vraies corrections, concernant aussi bien le contenu, l'organisation, l'expression que l'orthographe, tous les enjeux de l'écriture donc, et le nombre d'élèves à suivre diminue très vite: on consacre beaucoup plus de temps aux vraies difficultés, que le dialogue avec l'élève permet de bien mieux cerner.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe