En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

4° - Aléas sismique - travail en groupe sur l'argumentation

Par FLORENCE BOLOGNESI, publié le vendredi 6 février 2015 11:54 - Mis à jour le mardi 26 mai 2015 08:37

Exemple : 4ème – Activité interne du globe terrestre – L'aléas sismique, un exemple local : Lourdes

Travail collaboratif en TP de 1h30 à 2h

Objectifs : Utiliser les TICE comme catalyseur d’intelligence collective. Développer une culture de réseau, pour faciliter les apprentissages des élèves en optimisant le travail en classe. Utiliser et produire des ressources collectives. 

La question posée est la même pour tous les groupes. Chaque groupe de 4 à 6 élèves forme une équipe d'experts. 

Niveau facile  : Division de la question en 4 questions guidées et liens vers les documents utiles :

1- étudier le passé sismique de Lourdes pour expliquer le risque sismique défini dans le plan séisme (docs 1, 2, 3 et 5)

2- choisir la localisation la moins sismique (doc 6)

3- donner des consignes de construction parasismique de la salle (doc 4)

4- prévoir un panneau d'information séisme pour les usagers de la salle (doc 3)

Niveau moyen  : Division de la question en 4 questions non guidés et lien vers les documents utiles

1- expliquer le risque sismique de lourdes (docs 1, 2 , 3 et 5)

2- choisir la localisation la moins sismique (doc 6)

3- donner des consignes de construction parasismique de la salle (doc 4)

4- prévoir un panneau d'information séisme pour les usagers de la salle (doc 3)

Niveau débrouillé: Division de la question en 4 questions non guidées pas de lien vers les documents

 

Intérêts et limites :

L'activité numérique facilite la répartition des documents pour une différenciation du travail sans qu'il y ait de discrimination entre les élèves.

L'abondance de documents engage les élèves dans un travail collaboratif en autonomie avec différentes stratégies.

L'accès direct aux réponses des autres groupes incite les élèves à une auto-correction active. En effet, ils ne se contentent pas de copier l'intégralité de la réponse du groupe qui rassemble les élèves habituellement en réussite, ils récupèrent les meilleures parties des différentes réponses.

Aucun groupe ne se sent en échec, ils apprécient de pouvoir modifier leur réponse. L'accès aux autres réponses montre à chacun que sa réponse a aussi des points positifs, c'est très valorisant.

Le bilan numérique constitué est mis en ligne sur l'ENT.

Détails sur la fiche scénario en pièce-jointe. 

Pièces jointes
Catégories
  • Axe 3 collège