En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

4° - la tectonique des plaques - construction d'un schéma bilan

Par FLORENCE BOLOGNESI, publié le vendredi 6 février 2015 13:55 - Mis à jour le jeudi 14 mai 2015 21:50

Exemple : 4ème – Activité interne du globe terrestre – La tectonique des plaques

Travail collaboratif en TP de 1h + mise en commun avec travail sur l'argumentation 1h 

1ère heure : Travail différencié en groupes : L'enseignant attribue aux groupes de 4 élèves 1 ou plusieurs documents de complexité variable avec plus ou moins de mise en relation nécessaire.

niveau facile : 1 seul document (document 8) ou 2 documents mais les élèves savent qu'ils doivent chercher un argument montrant l'écartement des continents

niveau moyen : 2 documents peu complexes ne nécessitant pas de réinvestissement de connaissance (documents 2 et 4 avec données GPS)

niveau expert : 2 documents ou plus nécessitant un apport de connaissances ou une mise en relation ( document 1 âge des fonds océaniques + document 3 pillows lavas, document 5 volcanisme de la Cordillères des Andes, document 6 tomographie sismique fosse des Mariannes et document 7 répartition des séismes au niveau de la fosse du Chili)

La consigne et les documents sont placés dans un article de l'ENT

2ème heure : travail collectif :

Après avoir redéfinit ensemble les éléments participants à une argumentation, on définit un code couleur


 


1 élève de chaque groupe passe à tour de rôle au TBI pour souligner la réponse du groupe avec le code couleur.

Intérêts et limites :

L'activité numérique facilite la répartition des documents pour une différenciation du travail sans qu'il y ait de discrimination des élèves. L'argumentation fait appel à des compétences souvent mal maîtrisées en quatrième, ce type d'activité différenciée permet à tous les élèves d'être acteurs et de réussir.

Un document partagé serait plus facile d'utilisation pour les élèves qui pourraient, tout en restant en groupe de travail, proposer leur production et voir celle des autres.

L'ensemble des productions d'élèves est valorisé. Par contre, l'analyse des documents plus complexes comme la tomographie sismique n'a pas pu être prise en compte dans toutes les classes. Quand cela a été le cas, les élèves n'ayant pas réfléchis sur le document ont eu du mal à reformuler l'argumentation.

Le travail collectif sur le TBI permet une mise en commun efficace des arguments avec un bilan correspondant à la trace écrite attendue. Il y a donc un gain de temps.

Le bilan numérique constitué est mis en ligne sur l'ENT. il servira de base de travail à compléter avec des éléments concernant la collision lors d'une autre séance.

Détails dans la fiche scénario en pièce-jointe
 

 

 

Pièces jointes
Catégories
  • Axe 3 collège