En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

TraAM

Tous les articles (18)
  • 1ereS - TPE - organisation de dossiers partagés

    3  -  Catégories :  Axe 2 lycée
    Par FLORENCE BOLOGNESI, publié le vendredi 6 février 2015 10:46 - Mis à jour le mercredi 27 mai 2015 18:10

    Dans le cadre des TPE en classe de première S :

    Utilisation d’un dossier partagé individualisé, créé pour chaque groupe de travail :
    La création, au sein d’une rubrique spécifique TPE, sur l’ENT, permet à chaque élève d’un groupe de déposer diverses sources disponibles :

    • Carnet de bord numérique complété au fur et à mesure,
    • Stockage vidéos, captures d’images (protocoles expérimentaux par exemple),
    • fichiers avec sources documentaires…
    • diaporama(s) créé(s),
    • fiche(s) de synthèse.
    •  …/…

    Items du b2i travaillés :

    - être responsable de toutes ses publications,

    - participer à un débat en ligne dans le respect de ses interlocuteurs,

    - participer à une production numérique collective,
    - publier un(des) document(s) en s’appuyant sur des ressources dont l’élève n’est pas l’auteur,

    - élaborer une bibliographie incluant des documents d’origine numérique. 

    Détails dans la fiche scénario en pièce-jointe

  • TS - Diversification des êtres vivants - bilan coopératif

    1  -  Catégories :  Axe 1 Lycée
    Par FLORENCE BOLOGNESI, publié le mercredi 4 février 2015 16:41 - Mis à jour le mercredi 27 mai 2015 18:05

    Classe concernée : Terminale

    Partie du programme : Thème 1-A 2 – Diversification génétique et diversification des êtres vivants.

    Objectifs de la séance :

    Mettre en évidence la diversité des processus impliqués d’origine génétique mais également d’origine non génétique aboutissant à une diversification du vivant.  L’association des mutations et du brassage génétique (méiose et fécondation) ne suffisent pas, en effet, à expliquer la totalité de la diversité des êtres vivants ;

    Etudier les modalités de modification du génome. Communiquer en mutualisant les résultats au sein d’un tableau collaboratif – élaborer un schéma fonctionnel par modalité de diversification du vivant (d’origine génétique ou pas).

    Items du B2i travaillés :

    • Participer à une production numérique collective dans un esprit de mutualisation, de recherches,
    • Etre responsable de toute ses publications,
    • Insérer automatiquement des informations dans un document, un classeur.

    Organisation : séance d’une durée de 1 h 30.

    Intérêts et limites

    Les plus de l’outil numérique :

    • L’utilisation du tableau collaboratif, vidéo-projeté, permet de repérer efficacement l’évolution du travail de chaque groupe. Il suscite également de l’intérêt de la part des élèves.
    • Les élèves ne se perdent pas sur le net, dans une démarche de recherche qui serait, certes, intéressante mais trop chronophage pour aboutir à un travail finalisé cohérent dans un temps limité.
    • En fin de séance, une capture d’écran du tableau collaboratif permet de fournir au élèves une production « propre » qui sert ensuite dans la mise en place de la trame de la leçon et des notions envisagées, notamment lorsque les élèves se retrouvent en classe entière, support vidéoprojetable à l’appui. Ainsi, la remobilisation par les élèves du document numérique élaboré est rapide et plus efficace.
    • Les compétences mises en œuvre étant les mêmes pour tous les groupes, cette séance permet de balayer différentes notions du programme en une seule séance. Le bilan collaboratif permet aux élèves de s’approprier des notions sur lesquelles ils n’ont pas travaillé. Le bilan construit est issu de productions d’élèves, plus valorisant et plus formateur qu’un schéma donné par l’enseignant ou issu d’un manuel.

    Limites :

    • La recherche, la synthèse au sein du tableau collaboratif et l’élaboration d’un schéma fonctionnel (sur papier) nécessite une bonne gestion du temps de la part du groupe d’élèves sur une séance d’1 h 30. Certains élèves ont eu quelques difficultés à gérer le tout.
    • L’idéal, durant la séance de TP, aurait été une présentation succincte, à l’oral, avec l’aide du tableau collaboratif vidéo-projeté, pour chaque groupe de travail, du mécanisme de diversification étudié, mais la contrainte temps n’a pas permis d’envisager cette compétence. 

    Fiche scénario détaillée en pièce-jointe

  • 4° - Aléas sismique - travail en groupe sur l'argumentation

    1  -  Catégories :  Axe 3 collège
    Par FLORENCE BOLOGNESI, publié le vendredi 6 février 2015 11:54 - Mis à jour le mardi 26 mai 2015 08:37

    Exemple : 4ème – Activité interne du globe terrestre – L'aléas sismique, un exemple local : Lourdes

    Travail collaboratif en TP de 1h30 à 2h

    Objectifs : Utiliser les TICE comme catalyseur d’intelligence collective. Développer une culture de réseau, pour faciliter les apprentissages des élèves en optimisant le travail en classe. Utiliser et produire des ressources collectives. 

    La question posée est la même pour tous les groupes. Chaque groupe de 4 à 6 élèves forme une équipe d'experts. 

    Niveau facile  : Division de la question en 4 questions guidées et liens vers les documents utiles :

    1- étudier le passé sismique de Lourdes pour expliquer le risque sismique défini dans le plan séisme (docs 1, 2, 3 et 5)

    2- choisir la localisation la moins sismique (doc 6)

    3- donner des consignes de construction parasismique de la salle (doc 4)

    4- prévoir un panneau d'information séisme pour les usagers de la salle (doc 3)

    Niveau moyen  : Division de la question en 4 questions non guidés et lien vers les documents utiles

    1- expliquer le risque sismique de lourdes (docs 1, 2 , 3 et 5)

    2- choisir la localisation la moins sismique (doc 6)

    3- donner des consignes de construction parasismique de la salle (doc 4)

    4- prévoir un panneau d'information séisme pour les usagers de la salle (doc 3)

    Niveau débrouillé: Division de la question en 4 questions non guidées pas de lien vers les documents

     

    Intérêts et limites :

    L'activité numérique facilite la répartition des documents pour une différenciation du travail sans qu'il y ait de discrimination entre les élèves.

    L'abondance de documents engage les élèves dans un travail collaboratif en autonomie avec différentes stratégies.

    L'accès direct aux réponses des autres groupes incite les élèves à une auto-correction active. En effet, ils ne se contentent pas de copier l'intégralité de la réponse du groupe qui rassemble les élèves habituellement en réussite, ils récupèrent les meilleures parties des différentes réponses.

    Aucun groupe ne se sent en échec, ils apprécient de pouvoir modifier leur réponse. L'accès aux autres réponses montre à chacun que sa réponse a aussi des points positifs, c'est très valorisant.

    Le bilan numérique constitué est mis en ligne sur l'ENT.

    Détails sur la fiche scénario en pièce-jointe. 

  • 4°- Identité sexuelle - Carte mentale collaborative et schéma bilan

    1  -  Catégories :  Axe 1collège
    Par FLORENCE BOLOGNESI, publié le vendredi 6 février 2015 13:41 - Mis à jour le mardi 26 mai 2015 08:31

    Travail collaboratif et construction d’un schéma bilan :

    Exemple : 4ème – Relation au sein de l'organisme, construction de l'identité sexuelle

    Travail collaboratif en TP de 1h30 + mise en commun 1h 

    Détails dans la fiches scénario en pièce-jointe

  • 5° - Lire et construire un graphique

    1  -  Catégories :  Axe 2 collège
    Par FLORENCE BOLOGNESI, publié le samedi 23 mai 2015 17:11 - Mis à jour le samedi 23 mai 2015 17:46

    Évaluations diagnostiques - Travail collaboratif et construction d’une fiche méthode :

    Exemple : 5ème – Lire et construire un graphique

    Objectifs : Réalisation d’évaluations diagnostiques pour différencier le travail et procéder à une remédiation efficace

    • Compétences B2i

    S’approprier un ENT

    Utiliser et gérer un espace de partage de ressources

    Autres Compétences

    Compétence 3

    Extraire des informations d’un graphique

    Traduire un tableau de mesures sous forme d’un graphique en respectant des conventions

    Compétence 7

    Être autonome dans son travail et sélectionner des informations utiles : savoir l’organiser, le planifier, l’anticiper, rechercher

    Les plus values des outils numériques utilisés :

    1/ Un moteur de motivation avec un gain de confiance pour entrer dans la tâche :

    Le formulaire d’évaluation diagnostique est bien perçu. L’élève est conscient que c’est un outil d’aide pour l’ajustement de son apprentissage.

    2/ L’autonomie est travaillée à plusieurs niveaux :

    Auto-évaluation qui lui permettra d’ajuster son apprentissage (choix des exercices de remédiation adaptés et plus ou moins aidés) à ses besoins sans crainte d’une évaluation sommative.

    3/ Un gain pour les apprentissages et l’évaluation des compétences différenciée :

    Ce type de travail d’évaluation s’inscrit parfaitement dans la progressivité des apprentissages. Les compétences mal maîtrisées seront retravaillées pour certains élèves alors que pour d’autres une validation est déjà possible.

    Les contraintes :

    1/ Dotation matérielle

    Accès facile et régulier à une salle informatique avec suffisamment de postes pour un travail individuel des élèves.

    Un TBI est vraiment un plus pour la construction collaborative d’une fiche méthode commune. Son absence contraint à se limiter aux fiches méthodes construits en groupe ou à l’enseignant d’en faire une synthèse.

    2/ L’Ent, une plate-forme de partage

    La mise en ligne de très nombreux exercices avec des niveaux d’aide divers est nécessaire pour balayer l’ensemble des difficultés rencontrées par les élèves. Il y a un risque pour que certains élèves face à l’ampleur de l’offre perdent un peu confiance quant à leurs aptitudes.

Trier par
Catégories
Auteurs