En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Bachibac

MEXICO - TENOCHTITLAN

Par JOSE ABRAMI, publié le samedi 11 juin 2016 12:57 - Mis à jour le dimanche 12 juin 2016 13:26

La synthèse effectuée par Patrick ANTICH (Lycée François Mitterrand, Moissac) à télécharger en quatre parties:

La première partie est composée de trois fichiers:

1. Mexico, capitale de l’empire aztèque (ou Triple Alliance) et « Venise mexicaine » - 1 (695.86 K) Document pdf

1. Mexico, capitale de l’empire aztèque (ou Triple Alliance) et « Venise mexicaine » - 2 (305.78 K) Document pdf

1. Mexico, capitale de l’empire aztèque (ou Triple Alliance) et « Venise mexicaine » - 3 (1.7 M) Document pdf

2. Le centre du pouvoir colonial, XVIe-XVIIe siècles. (496.4 K) Document pdf

3. La ville et ses habitants, XVIe-XVIIe siècles. (4.04 M) Document pdf

4. Descriptions générales de Mexico aux XVIe et XVIIe siècles. (7.08 M) Document pdf


A – Pourquoi étudier ce cas ?

L’activité que nous proposons ici s’inscrit dans le cadre du thème n°4 (« Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens à l’époque moderne ») du programme de la classe de Seconde, défini dans le Bulletin officiel spécial n°9 du 30 septembre 2010. Ce thème nous invite notamment à nous intéresser à « L’élargissement du monde (XVe-XVIe siècles) ». La question traite des contacts des Européens avec d’autres mondes et de l’élargissement de leurs horizons géographiques en prenant appui sur une étude obligatoire :

–      un navigateur européen et ses voyages de découverte,

–      un grand port européen,

–      une cité précolombienne confrontée à la conquête et à la colonisation européenne,

Dans le cadre de l’item « une cité précolombienne confrontée à la conquête et à la colonisation européenne », nous proposons une fiche d’activité permettant de travailler avec les élèves sur un reportage vidéo concernant la ville de Tenochtitlán. Celui-ci permet d’aborder à la fois l’histoire de la ville et de l’empire aztèque sur le temps long, ainsi que la rencontre entre Aztèques et Espagnols au début du XVIe siècle. Seule l’histoire de la civilisation aztèque retiendra notre attention ici. Cette activité peut être suivie d’une étude sur la rencontre entre les deux civilisations, laquelle s’achève par la conquête espagnole.

 

B – Bibliographie et sitographie

·      Los aztecas. La construcción de un imperio. Le reportage, accessible en cinq vidéo, est disponible sur YouTube, http://www.youtube.com/watch?v=ROdzP91VrNU

Trois conquistadores ayant participé à la conquête nous ont laissé leur témoignage, dans lequel on trouve une description de Tenochtitlan à l’arrivée des Espagnols :

  • CORTÉS, Hernán, Cartas de relación al Rey Carlos V, 1519-1526

Texte numérisé par le site ArteHistoria :

http://www.artehistoria.jcyl.es/cronicas/contextos/10086.htm

La description de Tenochtitlan se trouve dans la 2e partie de sa 2e lettre.

N.B. : ces lettres de relation sont écrites par Cortés au moment même de la conquête et doivent donc servir à justifier son entreprise, mais également à le dédouaner de sa désobéissance envers le gouverneur de Cuba Diego Velázquez qui se méfiait de lui et avait souhaité l’empêcher de partir ; les descriptions de Tenochtitlan, si elles reflètent l’émerveillement d’un Européen face à ce monde nouveau et face à une ville immense, servent également à : 1. Montrer tout l’intérêt de conquérir un pays aussi opulent ; 2. Montrer la valeur de Cortés, capable de conquérir un empire si puissant ; 3. Prouver qu’il avait eu raison de désobéir au gouverneur de Cuba qui n’envisageait qu’une expédition de reconnaissance dans le Yucatán et pas la conquête du centre du Mexique.

  • DÍAZ DEL CASTILLO, Bernal, Historia verdadera de la conquista de la Nueva España, 1568-ss.

Ouvrage numérisé par la Biblioteca virtual Miguel de Cervantes :

http://www.cervantesvirtual.com/FichaObra.html?Ref=14436

Les chapitres LXXXVIII XCII à du tome I sont consacrés à l’arrivée des Espagnols à Tenochtitlan et contiennent des descriptions de la ville.

N.B. : Díaz del Castillo écrit ce récit sur la fin de sa vie, en réaction à l’œuvre de Francisco López de Gómara, chapelain et historiographe d’Hernán Cortés, auteur d’une Historia General de las Indias (1554) dans laquelle il embellit le rôle du conquérant du Mexique. Díaz del Castillo écrit donc pour rétablir ce qu’il considère être la réalité de cette conquête, ce qui explique les différences existant entre son texte et ceux de Cortés et Gómara).

  • EL CONQUISTADOR ANÓNIMO, Relación de algunas cosas de la Nueva España, y de la gran ciudad de Temestitán México.

Texte numérisé par la Biblioteca virtual Miguel de Cervantes au sein de la Colección de documentos para la historia de México :

http://www.cervantesvirtual.com/servlet/SirveObras/06922752100647273089079/index.htm

N.B. : bref récit de la conquête que l’on doit à un compagnon de Cortés, qui apparaît pour la première fois en 1556 dans un ouvrage italien ; l’érudit mexicain Joaquín García Icazbalceta en propose au XIXe siècle une traduction espagnole dans sa Colección de documentos para la historia de México.

Plusieurs sources que l’on doit à des membres de l’administration coloniale ou à des religieux franciscains (dont les travaux ethnographiques étaient liés à des impératifs d’efficacité dans leurs œuvre d’évangélisation) fournissent des données à la fois sur le passé préhispanique et sur l’évolution du monde aztèque et de Mexico à l’époque coloniale :

BENAVENTE o MOTOLINÍA, Fray Toribio de, Historia de los Indios de la Nueva España, 1541, ed. Georges Baudot, Madrid, Clásicos Castalia, 1985.

CERVANTES DE SALÁZAR, Francisco, Dialogi (en latin) publiés et traduits par Joaquín García Icazbalceta sous le titre México en 1554, México, 1875

Edition numérisée par la Biblioteca virtual Cervantes :

http://www.archive.org/stream/mxicoen1554tre00cerv#page/n7/mode/2up

CERVANTES DE SALÁZAR, Francisco, Crónica de la Nueva España, 1564, ed. Manuel Magallón, Madrid, Atlas, 1971. Edition numérisée par la Biblioteca virtual Cervantes :

http://www.cervantesvirtual.com/FichaObra.html?Ref=1098

Codex de Florence : ensemble de textes en nahuatl et d’illustrations mêlant les codes graphiques préhispaniques et occidentaux, élaborés dans le troisième quart du XVIe siècle par fray Bernardino de Sahagún et ses disciples du ColegioSanta Cruz de Tlatelolco à partir des données d’un ensemble d’informateurs indigènes nés avant la conquête. Il s’agit de la plus grande somme ethnographique jamais réalisée dans l’Amérique coloniale.

MENDIETA, Fray Gerónimo de, Historia eclesiástica indiana, 1597 Edition de J. García Icazbalceta numérisée par la Biblioteca virtual Cervantes :

http://www.cervantesvirtual.com/servlet/SirveObras/12038305328923728654435/index.htm

TORQUEMADA, Fray Juan de, Monarquía indiana (1615), México, IIH de la UNAM, 1975.

Quelques sites où trouver des documents:

http://www.mexicomaxico.org/Tenoch/Tenoch2.htm

Site non institutionnel mais fournissant de nombreux documents iconographiques valables sur la conquête et l’évolution coloniale de Mexico

http://www.cervantesvirtual.com/servlet/SirveObras/06922752100647273089079/index.htm

Une série de documents édités et étudiés par l’érudit mexicain Joaquín García Icazbalceta au XIXe siècle.

Sur le processus d’assèchement de la vallée de Mexico, avec des représentations de la ville à plusieurs époques : http://www.arqueomex.com/S2N3nDOSIER68.html

(dossier consacré par la revue Arqueología mexicana ; utiliser notamment le lien El desagüe del Valle de México).

 

C – Pistes d’exploitation possibles

La fiche est conçue afin de favoriser la prise de parole des élèves au moment de la restitution orale et de la mise en commun des questions. La problématique posée en conclusion peut être envisagée sous la forme d’un débat.

 

D – Documents et supports

Tenochtitlán: ¿”Venecia de América”?

Comprensión oral. “Los aztecas. La construcción de un imperio”

Exploitation des vidéos (114.73 K) Document pdf 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Catégories
  • Seconde
  • Histoire