En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

OIB

Tous les articles (2)
  • Les Sections Internationales

    Catégories :  OIB, Programmes
    Par JOSE ABRAMI, publié le samedi 21 mai 2016 12:27 - Mis à jour le samedi 21 mai 2016 12:27

    1 - Objectifs

    Les sections internationales ont un double objectif :

    • « [...] permettre à des élèves étrangers et à des élèves français d'acquérir ensemble une formation impliquant l'utilisation progressive d'une langue étrangère dans certaines disciplines. » (article D. 421-131 du code de l'éducation) ;
    • « [...] faciliter l'intégration et l'accueil d'élèves étrangers dans le système éducatif français et [...] former des élèves français à la pratique approfondie d'une langue étrangère, en particulier par l'utilisation de cette langue dans certaines disciplines. » (article D. 421-132 du code de l'éducation)

    L'aptitude linguistique des élèves à être scolarisés en section internationale est vérifiée par l'établissement d'accueil.

     

    - Conditions d'admission dans les sections internationales des écoles

    L'admission dans une section internationale à l'école élémentaire est prononcée, dans les conditions fixées par le ministre chargé de l'éducation, par l'inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'éducation nationale, sur proposition du directeur d'école qui aura vérifié au préalable l'aptitude des enfants français et étrangers à suivre le type d'enseignement dispensé dans ces sections.

     

    Conditions d'admission dans les sections internationales de collège

    L'admission dans une section internationale est prononcée par l'inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'éducation nationale, à l'issue d'un examen comportant une épreuve écrite et une épreuve orale organisée par le principal du collège afin apprécier l'aptitude des élèves français à suivre les enseignements en langue étrangère et pour les élèves étrangers d'évaluer leur connaissance du français.

     

    Conditions d'admission dans les sections internationales de lycée

    Condition d'admission des élèves dans la section :
    Au vu d'un dossier de candidature et d'un examen écrit et oral, l'admission est prononcée par l'inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'éducation nationale (IA-DSDEN) sur proposition du chef d'établissement.

     

    Le dossier de candidature doit permettre de vérifier les conditions suivantes :

    • pour les élèves français, être issus d'une section internationale de collège ou avoir effectué tout ou partie de leur scolarité dans un pays où est parlée la langue de la section ou attester d'un niveau suffisant dans la langue de la section ;
    • pour les élèves étrangers, attester d'une connaissance suffisante de la langue de la section et du français.

     

    L'examen doit permettre de vérifier les conditions suivantes :

    • pour les élèves français, l'aptitude à suivre les enseignements dispensés en langue étrangère (une épreuve écrite et une épreuve orale) ;
    • pour les élèves étrangers, la connaissance du français (une épreuve écrite et une épreuve orale).
      Le chef d'établissement désigne les examinateurs pour les différentes épreuves.

     

    2. Horaires et programmes d'enseignement

    - Les horaires d'enseignement

    Dans les sections internationales, les enseignements sont dispensés conformément aux horaires en vigueur dans les classes considérées, et comportent pour chaque niveau les aménagements suivants :

     

    Enseignement primaire

    Au moins 3 heures hebdomadaires d'enseignement en langue vivante étrangère.

     

    Enseignement secondaire

     

    Au collège

    Horaires hebdomadaires des enseignements spécifiques en classe de sixième, de cinquième, de quatrième et de troisième : lettres étrangères et discipline non linguistique (DNL)

    Enseignements spécifiques

    Horaire hebdomadaire

    1. Lettres étrangères (a) dans la langue de la section

    4 h + horaires normaux d'enseignement de la langue vivante 1

    2. DNL : histoire-géographie (b)

    4 h

    ou DNL : mathématiques (c)

    1,5 h de mathématiques en chinois

     Notes :

    • (a) Enseignement qui s'ajoute à l'enseignement normal de langue vivante 1.
    • (b) Enseignement qui remplace l'enseignement normal d'histoire-géographie. 2 heures sont enseignées dans la langue de la section.
    • (c) Enseignement qui s'ajoute à l'enseignement normal de mathématiques uniquement dans les sections de langue chinoise. 1,5 heure hebdomadaire d'enseignement complémentaire constitue la durée moyenne préconisée par l'inspection générale de mathématiques.

     

    Au lycée

    Horaires hebdomadaires des enseignements spécifiques en classe de seconde, de première et de terminale : langue et littérature étrangères et discipline non linguistique (DNL)

    Enseignements spécifiques

    Horaire hebdomadaire

    1. Langue et littérature étrangères (a) dans la langue de la section

    4 h + horaires normaux d'enseignement de la langue vivante 1

    2. DNL : histoire-géographie (b)

    4 h

    ou DNL : mathématiques (c)

    1,5 h de mathématiques en chinois

    Notes :

    • (a) Enseignement qui s'ajoute à l'enseignement normal de langue vivante 1.
    • (b) Enseignement qui remplace l'enseignement normal d'histoire-géographie. 2 heures sont enseignées dans la langue de la section.
    • (c) Enseignement qui s'ajoute à l'enseignement normal de mathématiques dans la série concernée. 1,5 heure hebdomadaire d'enseignement complémentaire constitue une durée moyenne.

     

    3 - Les programmes d'enseignement

     

    Dans les sections internationales, les enseignements sont dispensés conformément aux programmes en vigueur dans les classes considérées.

    Des aménagements sont apportés au programme d'enseignement de la discipline non linguistique enseignée dans la section et fixés par arrêté du ministre.

    Un enseignement de langue et littérature est dispensé en supplément des enseignements de droit commun. Son programme est fixé par arrêté du ministre.

     

    Enseignement secondaire en collège

    L'arrêté du 2 octobre 2013 (annexe 4) fixe le programme d'enseignement de l'histoire-géographie - éducation civique dans les classes de troisième conduisant au diplôme national du brevet, option internationale.

    Enseignement secondaire en lycée

    Programmes d'enseignement de la discipline non linguistique

     

  • BAC - Epreuve d'histoire-géographie en Section OIB

    Catégories :  OIB, Epreuves
    Par JOSE ABRAMI, publié le samedi 21 mai 2016 12:20 - Mis à jour le samedi 21 mai 2016 12:26

    L'OIB n'est pas un diplôme franco-étranger (aucune reconnaissance n'est garantie à l'étranger, contrairement aux diplômes obtenus dans le cadre des sections binationales). Il ne s'agit pas non plus du diplôme privé délivré par l'IBO (International Baccalaureate Organization), qui n'est pas un diplôme d'Etat ni un diplôme français et qui ne donne pas le droit d'entrer dans l'enseignement supérieur que confère le baccalauréat.

    L'épreuve spécifique d'histoire-géographie consiste pour les trois séries :

    • en une épreuve écrite, rédigée, au choix du candidat, en français ou dans la langue de la section, d'une durée de 4 heures, affectée du coefficient 5 dans les séries ES et L et du coefficient 4 en série S ;
    • en une épreuve orale, dans la langue de la section, affectée du coefficient 3 dans les séries L et S et du coefficient 4 en série ES.

    Lors de l'épreuve écrite, le candidat traite un des sujets d'histoire et un des sujets de géographie proposés à son choix. Il compose sur le sujet d'histoire et sur le sujet de géographie dans la même langue.

    Sauf dispositions contraires prévues par les sections internationales, l'épreuve porte sur le programme d'enseignement de la classe de terminale et l'usage d'un dictionnaire est interdit. Les sujets sont rédigés dans la langue de la section, les mots ou expressions qui seraient jugés techniques ou difficiles par les professeurs sont expliqués dans le sujet.

    Objectifs de l'épreuve 

    Il s'agit d'évaluer l'aptitude du candidat à :

    - mobiliser, au service d'une réflexion historique et géographique, des connaissances fondamentales pour la compréhension du monde et la formation civique et culturelle du citoyen ;

    - rédiger des réponses construites et argumentées, montrant une maîtrise correcte de la langue ;

    - exploiter, organiser et confronter des informations ;

    - analyser des documents de sources et de nature diverses et en faire une étude critique ;

    - comprendre, interpréter et analyser différents langages graphiques.

     

    1. Partie écrite

    Le candidat rédige sa copie, soit dans la langue de la section, soit en langue française. Il fait connaître son choix au moment de son inscription à l'examen. La langue choisie est la même pour l'ensemble de la partie écrite de l'épreuve (histoire et géographie).

    Durée : quatre heures

    L'utilisation de ces quatre heures est laissée à la liberté du candidat. Il lui est conseillé de consacrer environ deux heures et demie à la première sous-partie. Les sujets sont élaborés dans cette perspective.

    La partie écrite de l'épreuve est composée de deux sous-parties.

    Dans la première sous-partie, le candidat rédige une composition en réponse à un sujet d'histoire ou de géographie. La deuxième sous-partie comporte un exercice portant sur la discipline qui ne fait pas l'objet de la composition.

    - Composition

    Le candidat traite un sujet au choix parmi deux proposés dans la même discipline. Pour traiter le sujet choisi, en histoire comme en géographie :

    - il montre qu'il sait analyser un sujet, qu'il maîtrise les connaissances nécessaires et qu'il sait les organiser ;

    - il rédige un texte comportant une introduction (dégageant les enjeux du sujet et comportant une problématique), plusieurs parties structurées et une conclusion ;

    - il peut y intégrer une ou des productions graphiques.

    Le libellé du sujet peut prendre des formes diverses : reprise partielle ou totale d'intitulés du programme d'enseignement, question ou affirmation ; la problématique peut être explicite ou non.

    - Exercice

    L'exercice peut être soit une étude critique de documents, en histoire ou en géographie, soit une réalisation de croquis ou d'un schéma d'organisation spatiale d'un territoire, en géographie uniquement. L'exercice comporte un titre et, si nécessaire, des notes explicatives. Il est accompagné d'une consigne visant à orienter le travail du candidat.

    Le sujet d'étude critique de documents comporte un ou deux documents, qui, en géographie, peuvent être des cartes. Pour la réalisation d'un croquis, un fond de carte est fourni au candidat.

    a) Étude critique d'un ou de deux documents en histoire

    Cette étude doit permettre au candidat de rendre compte du contenu du ou des documents proposés et de dégager ce qu'ils apportent à la compréhension des situations, des phénomènes ou des processus historiques évoqués.

    Le candidat doit mettre en œuvre les démarches de l'étude de document en histoire :

    - en dégageant le sens général du ou des documents en relation avec la question historique à laquelle ils se rapportent ;

    - en montrant l'intérêt et les limites éventuelles du ou des document(s) pour la compréhension de cette question historique et en prenant la distance critique nécessaire ;

    - en montrant, le cas échéant, l'intérêt de la confrontation des documents.

    b) Étude critique d'un ou de deux documents en géographie

    Cette étude doit permettre au candidat de rendre compte du contenu du ou des documents proposés et de dégager ce qu'ils apportent à la compréhension des situations, des phénomènes ou des processus géographiques évoqués.

    Le candidat doit mettre en œuvre les démarches de l'étude de document(s) en géographie :

    - en dégageant le sens général du ou des documents en relation avec l'objet géographique auxquel ils se rapportent ;

    - en faisant apparaître les enjeux spatiaux qu'ils expriment et la manière dont ils en rendent compte ;

    - en montrant l'intérêt et les limites éventuelles du ou des documents pour la compréhension de cette question géographique et en prenant la distance critique nécessaire ;

    - en montrant, le cas échéant, l'intérêt de la confrontation des documents.

    c) Réalisation d'un croquis ou d'un schéma d'organisation spatiale d'un territoire en relation avec le sujet en géographie

    Pour la réalisation d'un croquis, un fond de carte est fourni au candidat.

    En application des articles D. 351-27 et D. 351-28 du code de l'éducation, les candidats reconnus handicapés moteurs ou sensoriels peuvent être dispensés de la réalisation d'une production graphique et d'un croquis, par décision du recteur d'académie, à leur demande et sur proposition du médecin désigné par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées.

    - Correction et notation

    Les copies sont corrigées par des enseignants exerçant, dans la mesure du possible, dans une autre section internationale. Lorsque les candidats ont composé dans la langue de la section, les correcteurs sont des enseignants d'histoire-géographie dans cette langue. Conformément à la réglementation du baccalauréat (article D. 334-9 du code de l'éducation), les enseignants ne peuvent évaluer leurs élèves de l'année en cours lors des épreuves terminales.

    L'évaluation de la copie du candidat est globale. Les correcteurs doivent utiliser tout l'éventail des notes de 0 à 20, en points entiers.

    2. Partie orale

    Durée : 15 minutes

    Temps de préparation : 20 minutes

    La partie orale de l‘épreuve est obligatoirement subie dans la langue de la section. Le candidat tire au sort un sujet, soit d'histoire, soit de géographie. Les sujets proposés à ce tirage au sort sont également répartis entre les deux disciplines. Ils portent sur l'ensemble des questions inscrites au programme d'enseignement de la classe terminale.

    La partie orale de l'épreuve est conduite par des enseignants d'histoire-géographie dans cette langue qui exercent, dans la mesure du possible, dans une autre section internationale. L'inspecteur général étranger, ou la personne désignée qui en tient lieu, peut assister à l'interrogation. Conformément à la réglementation du baccalauréat (article D. 334-9 du code de l'éducation), les enseignants ne peuvent évaluer leurs élèves de l'année en cours lors des épreuves terminales, écrites et orales.

    Une fiche d'évaluation individuelle est établie pour chaque candidat, conformément au modèle figurant en annexe 2. Cette fiche d'évaluation a le statut de copie d'examen.

    3. Épreuve du second groupe d'histoire-géographie

    Durée : 20 minutes

    Temps de préparation : 20 minutes

    Le candidat tire au sort un sujet préparé par l'interrogateur. Chaque sujet comporte une question d'histoire et une question de géographie. Les deux questions portent sur des thèmes majeurs ou ensembles géographiques du programme d'enseignement. L'une des questions est accompagnée d'un document.

    L'examinateur évalue la maîtrise des connaissances, la clarté de la présentation et la capacité à tirer parti d'un document. Le questionnement qui suit l'exposé peut déborder le cadre strict des sujets proposés et porter sur la compréhension d'ensemble des questions étudiées.

    L'évaluation des réponses de chaque candidat est globale et doit utiliser tout l'éventail des notes de 0 à 20, en points entiers.

    Annexe
    Fiche d'évaluation : histoire et géographie

Trier par
Catégories
Auteurs